La considération la plus importante lors de l'achat d'une tondeuse à gazon électrique à batterie est la puissance, car la dernière chose que vous voulez faire est d'arrêter et d'attendre que la batterie de votre tondeuse se recharge après avoir tondu la moitié de votre jardin. Notre équipe interne d'experts a testé chacune des tondeuses électriques et en particulier la performance des accus ou des piles pour parler plus vulgairement.
Déterminez la fréquence d’arrosage. Certains particuliers arrosent leur pelouse tous les jours, mais, sauf exception, ce n’est pas vraiment utile. La fréquence d’arrosage d’une pelouse dépend de nombreux facteurs. Pour un même résultat dans une même région, votre pelouse devra être arrosée une vingtaine de minutes par semaine, alors que quelques kilomètres plus loin, cette durée pourra monter jusqu’à plus de trois heures : cela dépendra du sol, de la période de l’année ou de votre type d’arrosage [34].
Comme tous les végétaux, les herbes de votre gazon ont un besoin impératif de certains éléments. Ce sont l’eau, l’air, la lumière et les éléments nutritifs. Ces quatre éléments sont indispensables au quotidien, ils permettent aux herbacées de grandir et d’être en bonne santé. L’entretien pelouse sert donc à s’assurer que la pelouse dispose toujours d’eau et d’éléments nutritifs, et ai accès à la lumière. En plus, cela permet de limiter la présence d’indésirables (nuisibles, mauvaises herbes, etc.).
Les graminées cespiteuses, c’est-à-dire, qui poussent en touffes. C'est le cas de la majorité des graminées rencontrées dans nos jardins Elles s’élargissent peu à peu avec le temps, comme toute vivace, mais sans jamais produire de drageon ailleurs qu’au pied de la plante-mère. Comme beaucoup de vivace leur multiplication se fait par division de touffes.

En effet, que sont les mauvaises herbes ? Au final, ce sont des végétaux qui viennent s’implanter naturellement sur votre pelouse. Ces indésirables sont donc les habitantes “historiques” de votre terrain. Celles qui étaient là avant que vous ne retourniez le sol et que vous ne plantiez votre pelouse. Et contrairement aux herbacées de votre gazon, que vous avez dû semer, planter, arroser etc., elles n’ont eu nul besoin de l’intervention humaine pour se développer.


Les tondeuses robots travaillent pour vous même en votre absence. Autre avantage : inutile de ramasser l’herbe, les déchets sont petits grâce à la fonction « mulching » (voir ci-dessous) et se compostent sur place. Leurs inconvénients : un prix élevé qui peut dépasser les 2 000 €, des coûts d’entretien importants (il faut changer les lames tous les ans) et une installation parfois fastidieuse. Il existe en effet deux modes de fonctionnement du robot tondeuse : avec ou sans fil périphérique. Le premier cas, le plus répandu, demande un travail minutieux, à ne réaliser qu’une fois, pour positionner le fil qui délimitera la zone de tonte à l’intérieur de laquelle le robot doit rester. Il faudra ensuite être prudent pour ne pas endommager ce fil, lors de la scarification du gazon par exemple. Les modèles sans fil périmétrique permettent une prise en main plus rapide mais ne conviennent qu’à un jardin bien délimité par une bordure ou une haie suffisamment haute et solide, au risque de voir le robot continuer sa course dans le jardin du voisin ou sur vos fleurs. La programmation peut aussi être plus ou moins intuitive et complexe selon les fonctionnalités de la machine. Enfin, le choix doit se faire selon la typologie de votre terrain : surface, pente (au-delà de 20° d’inclinaison, il faut un appareil adapté), recoins, passages étroits, irrégularités, obstacles, taille de bordures, parterres de fleurs… Un robot basique conviendra aux jardins les plus simples mais, pour les autres, il devra disposer de fonctionnalités lui permettant d’atteindre et de gérer, par exemple, plusieurs zones de tonte. S’il persiste des endroits inaccessibles au robot, il faudra le transporter pour lancer un cycle de tonte : optez alors pour un robot léger.
Il faut dire que les textures viennent en renfort pour nous offrir des scènes à toucher autant qu’à regarder. Des épis colorés du pennisetum aux aristocratiques plumeaux argentés de l’herbe de la pampa (Cortaderia selloana), les fleurs rivalisent de légèreté avec les feuillages, parfois si vaporeux qu’ils en deviennent impalpables, parfois épais et
Ensuite, l’eau qui reste en surface va avoir un effet néfaste sur la pelouse : cela va favoriser le développement de mousse. En effet, cet organisme végétal affectionne particulièrement l’humidité, et s’épanouira donc à la surface de votre gazon. Attention, car une fois installée, la mousse se développe vite et peut rapidement étouffer toute la pelouse.
Pour avoir un beau jardin, il faut bien entendu l’arroser mais pas de façon anarchique. En effet, le jardin ne sera pas plus beau. On dépense de l’eau pour rien et la note en sera plus salée. Arroser un jardin, c’est donc une organisation bien particulière pour amener l’eau au bon endroit, creuser un puits ou y faire installer une pompe à eau. Le site trucsdegrandmère est là pour vous renseigner sur les diverses façons naturelles, écologiques et peu onéreuses pour arroser convenablement votre jardin.
Comme il est plaisant l’été venu de profiter de ces installations extérieures et des joies qu’offrent à nos yeux la nature parée de toutes ces belles couleurs : fleurs, arbustes, feuilles et un gazon au vert vif nous permettent d’apprécier encore davantage la belle saison qui comme vous le savez, au Québec, passe rapidement. Qui dit terrain, dit également entretien. Si la nature peut se faire aidante en alternant les journées d’ensoleillement à celles de pluie, il faut tout de même y mettre sa contribution pour préserver ce petit havre de verdure qui est le vôtre. Dans ce billet, nous parlerons de l’importance de l’arrosage et de différentes choses à faire en été pour maintenir la santé de notre gazon et autres végétaux comme les plantes et les arbustes.

Ces véritables petits aéroglisseurs munis d'une lame ne nécessitent souvent pas de roues. Ces tondeuses sont bien entendu légères, faciles à manœuvrer et à entreposer dans votre garage ou remise. La plupart sont munies de moteurs électriques, mais il existe aussi des modèles à essence. On s'en sert pour tondre les petites pelouses, les endroits difficiles à joindre, les pentes raides, les berges et les hautes herbes.


Riche en azote, cette étape favorise le développement rapide du gazon. 40 % de l’azote est à libération lente pendant près de six semaines. Une fertilisation constante assure la stabilité de croissance et de verdoiement. Le fer et le magnésium favorisent un gazon dense et une coloration uniforme. Sa formulation équilibrée permet au gazon de résister aux conditions plus difficiles du milieu de l’été et de débuter la mise en réserve. L’étape la plus importante en préparation pour l’hiver. Elle favorise le développement des racines et la mise en réserve nécessaire au printemps.
La considération la plus importante lors de l'achat d'une tondeuse à gazon électrique à batterie est la puissance, car la dernière chose que vous voulez faire est d'arrêter et d'attendre que la batterie de votre tondeuse se recharge après avoir tondu la moitié de votre jardin. Notre équipe interne d'experts a testé chacune des tondeuses électriques et en particulier la performance des accus ou des piles pour parler plus vulgairement. 

Il existe trois modèles de ces tondeuses sur lesquelles on s’assoit. Les modèles à rayon de braquage zéro n'ont pas de volant, mais plutôt des leviers qui contrôlent la vitesse de chacune des roues avant, ce qui vous permet de négocier des virages plus serrés et ainsi contourner les obstacles de plus près. Les tondeuses à moteur à l'arrière sont quant à elles munies d'un volant, et sont assez étroites pour déambuler sur les pelouses où se trouvent des passages restreints. Les tracteurs sont pour leur part à toute épreuve, et peuvent même remorquer d'autres équipements.
Faites l’arrosage tard dans la soirée si le matin ne vous convient pas. Il n’est pas toujours pratique de faire de l’arrosage très tôt le matin pendant que l’on a un million d’autres choses à faire. Si vous manquez de le faire le matin, attendez jusqu’à la soirée tardive, quand le soleil n’est plus intense, pour le faire. Ainsi, vos plantes ne risquent pas d’être brulées et elles auront le temps de sécher un peu avant la tombée de la nuit [2].
×