Fonctionnant à l’aide d’un moteur à essence, la tondeuse thermique devient quasiment indispensable au-delà de 1 000 m2 de terrain. C’est la plus puissante, la plus efficace et c’est celle qui répond le mieux aux besoins les plus divers. L’inconvénient est qu’elle demande un entretien régulier (vidange de l’huile, remplacement de la bougie et des filtres…) et nécessite un budget plus important (achat, coût du carburant…). À partir de 3 000 m2, il faut s’orienter vers une tondeuse autoportée, c’est-à-dire un petit tracteur.
Comme il est plaisant l’été venu de profiter de ces installations extérieures et des joies qu’offrent à nos yeux la nature parée de toutes ces belles couleurs : fleurs, arbustes, feuilles et un gazon au vert vif nous permettent d’apprécier encore davantage la belle saison qui comme vous le savez, au Québec, passe rapidement. Qui dit terrain, dit également entretien. Si la nature peut se faire aidante en alternant les journées d’ensoleillement à celles de pluie, il faut tout de même y mettre sa contribution pour préserver ce petit havre de verdure qui est le vôtre. Dans ce billet, nous parlerons de l’importance de l’arrosage et de différentes choses à faire en été pour maintenir la santé de notre gazon et autres végétaux comme les plantes et les arbustes.
×