Le contenu – Chaque mot contenu dans votre flyer doit être choisi avec soin. Débarrasez-vous des mots superflus et donnez la priorité aux solutions que vous apportez. Démontrez aux clients potentiels que vous êtes le service qui leur permettra de passer leur temps à profiter de leur jardin plutôt que de faire tout le travail eux-mêmes. Envisagez d'incorporer une raison qui pourrait pousser les clients à agir immédiatement. Vous pouvez convaincre les gens de faire appel à vos services en créant des offres irrésistibles, par example 10 % de réduction s'ils s'engagent pour un contrat de trois mois, ou une offre à durée limitée pour une première tonte ou une session d'évaluation.
Ayant fait leurs preuves, ces engrais de synthèse ont été élaborés par des spécialistes selon les besoins des graminées du gazon. Ils sont concentrés en éléments minéraux et rapidement assimilables par la plante. Une grande partie de l’azote qu’ils contiennent est libéré graduellement afin d’être disponible entre les applications. Il est très important de respecter les doses prescrites sur les emballages. Un excès peut brûler les racines et faire baisser le taux de matière organique du sol. Les sels minéraux qui ne sont pas absorbés par le gazon peuvent être lessivés par les eaux de pluie ou d’arrosage et être entraînés dans les cours d’eau et les nappes phréatiques.
La plupart des graminées poussent sous formes de touffes qui vont grossir d’années en années et se creuser naturellement de l’intérieur si rien n’est fait. C’est pourquoi les divisions de touffes sont indispensables lorsque la plante devient trop imposante. Cette étape arrive souvent après une dizaine d’années de culture. Avant, vous pouvez tout de même diviser les touffes si vous souhaitez multiplier et reproduire vos plantes.

Le terreautage est, comme son nom l’indique, l’action d’ajouter du terreau. C’est une tâche d’entretien pelouse qu’il faut faire ponctuellement, souvent en complément d’autres taches, une scarification ou une aération du sol par exemple. Le terreautage présente certaines similarités avec la fertilisation, qui est l’action d’épandre de l’engrais sur sa pelouse.

Un guidon réglable en hauteur à la taille de l’utilisateur est une nécessité. Tout comme un bac facile à retirer, à vider et à raccrocher : on passe autant de temps à cette tâche qu’à couper l’herbe. Des manœuvres à tester en magasin, avant de se décider pour l’un des modèles exposés. Une barre à pousser sur le manche (située sous le guidon) est plus confortable que celle que l’on tire (placée au-dessus). Faites l’essai, vos doigts vous le confirmeront. Vérifiez le mode de réglage de la hauteur de coupe : mieux vaut préférer le réglage centralisé (par un levier, par exemple) au réglage roue par roue, plus fastidieux.

Contrairement à une terre meuble et légère, un sol compact va donc être néfaste aux herbacées. Elles vont petit à petit s’asphyxier, se déshydrater, et être en mauvaise santé. Il est donc très important d’aérer la terre de son gazon dans ce cas, pour que les racines puissent de nouveau mouvoir sans trop de difficultés, et que l’eau et les éléments nutritifs pénètrent bien dans le sol.


Surveillez les plantes afin de voir si elles présentent des signes de surchauffe. Les plantes qui sont arrosées de manière excessive sont susceptibles de mourir tout comme les plantes qui ne reçoivent pas assez d’eau. Assurez-vous que vous arrosez vos plantes à une fréquence convenable et efforcez-vous de ne pas dépasser les bornes. Vérifiez vos plantes pour voir si elles présentent les signes suivants qui signifieraient que vous les arrosez de façon excessive :
Les tondeuses robots travaillent pour vous même en votre absence. Autre avantage : inutile de ramasser l’herbe, les déchets sont petits grâce à la fonction « mulching » (voir ci-dessous) et se compostent sur place. Leurs inconvénients : un prix élevé qui peut dépasser les 2 000 €, des coûts d’entretien importants (il faut changer les lames tous les ans) et une installation parfois fastidieuse. Il existe en effet deux modes de fonctionnement du robot tondeuse : avec ou sans fil périphérique. Le premier cas, le plus répandu, demande un travail minutieux, à ne réaliser qu’une fois, pour positionner le fil qui délimitera la zone de tonte à l’intérieur de laquelle le robot doit rester. Il faudra ensuite être prudent pour ne pas endommager ce fil, lors de la scarification du gazon par exemple. Les modèles sans fil périmétrique permettent une prise en main plus rapide mais ne conviennent qu’à un jardin bien délimité par une bordure ou une haie suffisamment haute et solide, au risque de voir le robot continuer sa course dans le jardin du voisin ou sur vos fleurs. La programmation peut aussi être plus ou moins intuitive et complexe selon les fonctionnalités de la machine. Enfin, le choix doit se faire selon la typologie de votre terrain : surface, pente (au-delà de 20° d’inclinaison, il faut un appareil adapté), recoins, passages étroits, irrégularités, obstacles, taille de bordures, parterres de fleurs… Un robot basique conviendra aux jardins les plus simples mais, pour les autres, il devra disposer de fonctionnalités lui permettant d’atteindre et de gérer, par exemple, plusieurs zones de tonte. S’il persiste des endroits inaccessibles au robot, il faudra le transporter pour lancer un cycle de tonte : optez alors pour un robot léger.

Le gros titre – Selon PrintRunner, « plus de 83 % des gens ne vont lire que votre gros titre, rien d'autre ». Cela signifie que votre entrée en matière est la partie la plus importante de votre flyer. Même si vous êtes le seul service d'entretien des pelouses dans votre ville, si votre titre ne persuade pas vos lecteurs qu'ils ont besoin de vous, de nombreux clients potentiels vous échapperont.

Les graminées pour l’ombre ne sont pas légion, mais l’Hakonechloa fait exception. Parfaite pour ajouter de la douceur dans la plate-bande et pour illuminer un coin plutôt ombragé, cette graminée préfère les sols frais, mais bien drainés des sous-bois clairs. Atteignant 45 cm de hauteur, elle fleurit peu sous notre climat, mais son charme réside dans la couleur de son feuillage. À planter dans un endroit où la neige s’accumule pendant l’hiver afin de la couvrir et lui offrir une protection supplémentaire. Zone 5.

Arroser de manière ciblée signifie que la quantité exacte d’eau atteint les racines. Trop peu d’eau pénètre en général que dans les premiers centimètres de la terre – et n’atteint ainsi même pas les racines par ex. lorsqu’il y a une couche de mulching entre les plantes. Un arrosage ciblé signifie également un arrosage régulier pendant la période de croissance jusqu’à ce les plantes soient mûres. (par exemple : la formation de racines et tubercules [carottes, pommes de terre], feuilles [basilic, salade], tubercules [choux-fleur, salades], plantes [haricots] ou fruit [tomates, fruit]).
En plus de la puissance, nous avons testé les performances de chaque machine sur différentes longueurs d'herbe et évalué les caractéristiques de commodité que vous êtes le plus susceptible de trouver sur une tondeuse à batterie. Ces caractéristiques de base comprennent l'auto-propulsion, le réglage en hauteur avec un seul levier et l'option de couper les coupures de gazon. Ces caractéristiques éliminent le stress et la fatigue de votre corps et peuvent être meilleures pour votre pelouse.
Arrosez votre jardin à la bonne fréquence. La règle générale d’entretien des jardins stipule qu’ils doivent bénéficier d’environ trois centimètres d’eau par semaine. Toutefois, certains types de plantes ont besoin d’une quantité d’eau plus grande et d’autres ont besoin d’une quantité moins élevée. Le meilleur moyen de savoir à quelle fréquence vous devez arroser vos plantes, c’est de faire des recherches afin de déterminer quelle quantité d’eau vous permettra de garder vos plantes saines [3].
×